TBS PRESS

Qui sommes-nous ?

Une dizaine d’étudiants ultra motivés d’horizons divers qui se rencontrent ça donne ça : un blog éclectique, alimenté chaque semaine, et qui s’adresse à toi, oui toi, petit étudiant de TBS qui as soif de curiosité !

Archives

La lettre C a été élue la lettre du mois ! Chine, Confinement, Covid-19, Corona-Krach… on fonce tout droit dans le Chaos … si ce n’est pas déjà le Cas.

Rassure-toi, je ne vais pas vous parler des mesures sanitaires à prendre pour éviter de contracter le Covid-19…encore moins de ce confinement qui, soit dit-en passant, n’est pas plus mal. Aujourd’hui, je viens vous parler de ce que révèle ce virus sur la société mondiale.

Avant même que je n’aille plus loin dans mon argumentaire, j’entends certains dire « oui nous sommes confinés, nous devons faire des réserves blah blah blah ».  

Oui, je n’en disconviens pas. Oui ! Nous devons faire des réserves, mais surtout, nous devons TOUS faire des réserves ; et j’insiste sur le mot TOUS parce que visiblement, plusieurs ne le comprennent pas.  C’est ainsi qu’en cette année 2020, tout comme Emile Zola en 1898, J’ACCUSE !

J’accuse l’Homme, avec un grand H, de ne plus en être un, lorsqu’une crise survient.

Pour les plus vaillants d’entre vous qui se sont jetés dans l’arène des supermarchés et s’en sont sortis victorieux, le rayon des pâtes, on en parle ? Toujours dans ce même registre, LADEPÊCHE nous propose un top 5 des réactions disproportionnées depuis la propagation de ce virus ; en voici 3 :

  • « Une rixe pour du papier toilette a éclaté dans un supermarché en Australie (…) La vidéo, largement diffusée sur les réseaux sociaux, montre trois femmes crier, se battre et se tirer les cheveux pour un gros paquet de papier toilette. »
  • « Un passager du métro de Bruxelles a mis ses doigts dans sa bouche et a semblé étaler sa salive sur une des barres de la rame sous les yeux des autres passagers. »
  • « Un magasin de bières belge a tenté une promotion sur la bière Corona dont les ventes sont en baisse depuis que l’épidémie de coronavirus frappe l’Europe. Le slogan ? “Le vaccin du moment : 2 Corona achetées, 1 Mort Subite offerte (…) ». 

Le Covid-19, nous confronte tous à une même situation et ces 3 différentes réactions nous montrent à quel point nous sommes certes ensemble mais très différents. Doué d’une raison, force est de constater que c’est avec aisance que l’Homme s’abrutit lorsqu’il est face à une crise. Et après ça, on ose prétendre être l’espèce la plus sensée.

J’accuse les scientifiques de complicité.

Selon certains journaux, le Covid-19 se serait échappé d’un laboratoire. Prenez-moi pour une adepte des théories du complot si vous voulez, mais j’ai du mal à comprendre comment un virus aussi dangereux, a pu « fuir » d’un laboratoire. Plusieurs questions me tourmentent : S’est-il fait tatouer un plan d’évasion du laboratoire sur son corps comme dans Prison Break ? S’est-il évadé avec ses frères Covid-18 et Covid-17 ?

Malgré les conséquences mortelles de ce virus, on essaie de dédramatiser la situation sur les réseaux sociaux. On en rigole de ce confinement via des challenges absurdes (clin d’œil au PQ Challenge) sur Instagram et autres, mais le fait est que l’on se retrouve « emprisonnés » pendant que Coco, lui, est libre.  Alors, qui est le véritable coupable ? l’Homme ou le virus ?

J’accuse le gouvernement de créer la psychose.

« Nous sommes en guerre » sont les mots qu’a répété plusieurs fois le chef de l’Etat français, j’ai nommé Emmanuel Macron, lors de son dernier discours.  À ce que je sache, une guerre oppose deux camps, en l’occurrence le Corona versus l’Homme, mais ma question, et je vous invite à vous la poser à vous-même, est la suivante : 

Comment gagner une guerre en désarmant les membres de son camp ? 

Oui, c’est ce que je ressens lorsque je vois des personnes remplir leurs cadis de papiers toilettes ou lorsque d’autres, par insouciance, ou par abus de confiance, se permettent de défier les ordres établis par le gouvernement. C’est à s’interroger sur l’identité de notre “ennemi” : le virus ou notre semblable !

 

Nb : Cet article est à prendre au 2nd voire au 3ème degré, sur ce, le débat est ouvert !