Sélectionner une page

Trois français kidnappés au Mexique, l’épopée de Maude Versini [interview].


Publié le 10 mars 2014
817 jours 15 heures 22 minutes et 15 secondes soit plus de deux ans c’est le temps qui sépare Maude de ses trois enfants Sofia, Adrian et Alexi. Ancienne femme d’un des hommes les plus puissants du Mexique, cette parisienne a saisi la Commission interaméricaine des droits de l’homme pour attaquer l’Etat Mexicain. Elle nous raconte son odyssée, en exclusivité pour TBS Press.

Maude, journaliste française, quitte la France pour développer son activité de l’autre côté de l’Atlantique, en 2002 elle interviewe le Gouverneur de l’Etat de Mexique et probablement l’homme le plus puissant du pays, Arturo Montiel Rojas, c’est le coup de foudre. Ils auront trois enfants dont le plus petit Alexi qui est autiste. Cinq ans plus tard cet amour intercontinental prend fin et Maude, ayant obtenu la garde des enfants, rentre à Paris. 2012, année charnière, Montiel annonce à son ancienne femme que les enfants qui étaient avec lui lors des vacances de Noel « ne rentreront plus jamais en France », la même année son disciple et neveu Enrique du PRI (Parti Révolutionnaire Institutionnel) est élu Président.

(ImageLes trois enfants de Maude kinappés par leur père au Mexique)

La justice mexicaine est sous la tutelle des personnes comme Montiel qui peuvent dicter les lois et bénéficient des privilèges exorbitants que seule la Nomenklatura soviétique avait connu dans l’histoire récente de l’humanité. Le Mexique, le pays le plus corrompu d’Amérique Latine (d’après Transparency International), abrite des criminels qui bénéficient d’une impunité totale et la « nouvelle ère dans la justice mexicaine » promise par Enrique Peña Nieto n’a toujours pas vu le jour. Arturo Montiel est classé parmi les 10 personnes les plus corrompues du Mexique d’après le magazine Forbes. Depuis 2012 Maude essaye de récupérer ses enfants ou du moins de les voir, efforts qui jusqu’à présent n’ont pas porté leurs fruits du fait de la manipulation de la justice exercée par l’ancien Gouverneur. Maude a donc décidé d’attaquer l’Etat mexicain à travers la Commission interaméricaine des droits de l’homme qui siège à Washington DC. Les relations franco-mexicaines, rétablies récemment après l’affaire Cassez, pourraient être mises en danger encore une fois.

Aviez-vous déjà remarqué que Montiel pouvait contrôler jusqu’à la justice ? 

Non, pas lorsqu’on était marié, mais par contre je l’ai vu manipuler la justice lorsqu’il m’a demandé en mariage. Pour pouvoir se marier avec moi il a changé un texte de loi pour qu’une personne divorcée au lieu d’attendre un an pour se remarier puisse le faire en 15 jours.

Vous dites souvent que Montiel a « le bras » long, avez-vous des exemples ?

Oui, dans mon cas par exemple, la juge dite impartiale Guadalupe Escalona Valdez qui gère notre cas m’avait donné raison à deux reprises, elle a changé d’avis lors du troisième procès. J’ai vu, dans une vidéo du procès, Montiel la tutoyer et l’appeler Lupita. Il manipule magistrats et juges ainsi que mes enfants qui sont victimes d’une aliénation parentale (endoctrinement psychologique).

Enrique Peña Nieto (EPN) a déclaré qu’il s’agit d’une « affaire privée » et qu’elle doit être « réglée entre particuliers », pensez-vous que le Président est neutre et impartial ?

C’est complètement faux ce n’est plus une affaire privée depuis longtemps, Montiel l’a rendu politique, et elle est devenue publique. Il est plutôt du côté de son oncle Montiel, il disait qu’il allait laisser la justice mexicaine faire son travail mais quand on voit la manipulation des juges je vois que EPN n’est pas de mon côté. Le fait qu’on ne me laisse pas voir mes enfants, même pas le droit de visite pendant que la justice fait son travail est complètement déplorable. Il s’agit de sa justice, il prétend que sa justice est impartiale et il cependant permet que les droits des enfants et d’une mère soient bafoués.

Que pensez-vous de la « nouvelle ère » dans la justice mexicaine promise par EPN ?
 

Je suis très sceptique. Lorsque Florence Cassez a été libérée et il parlait de cette nouvelle ère j’étais optimiste en me disant que j’allais bénéficier de celle-ci. Aujourd’hui la seule justice qui existe est celle de la Cour Suprême, dernière instance de recours, mon dernier espoir.

Pensez-vous que l’affaire Florence Cassez peut influencer votre cas ? 

L’affaire Cassez m’a beaucoup desservi puisque depuis l’affaire la France n’agit plus de la même manière dans les relations bilatérales avec le Mexique, les diplomates français prennent plus de pincettes, ils font davantage attention à ne pas blesser les mexicains. Aujourd’hui, ils ne veulent plus politiser les conflits entre les deux pays, ils ne veulent pas intervenir et malheureusement mon problème ne peut pas se régler par la voie douce, il ne se réglera que lorsque le Président François Hollande tapera du poing sur la table, aujourd’hui la France est incapable de le faire.

L’ex compagne du Président François Hollande, Valérie Trierwieler vous a reçu deux fois à l’Elysée et a promis de vous soutenir. Qu’est-ce qu’elle a fait concrètement ?

Elle a envoyé une lettre aux avocats mexicains en leur disant qu’il fallait qu’ils trouvent une solution avant que ça devienne un conflit international. Je suis bien attristée qu’elle soit partie, elle m’a dit sur Twitter que sa souffrance n’était rien par rapport à la mienne. Je pense que c’est une personne sur qui je peux toujours compter. 

(Image: Les 4 enfants de Maude)
En avril François Hollande ira au Mexique rencontrer son homologue EPN. Va-t-il aborder votre cas ? Avez-vous réussi à contacter d’autres autorités ou personnalités? 
Le dossier est suivi par son cabinet et par le Quai d’Orsay. J’espère qu’il pourra non seulement traiter le dossier mais aussi récupérer mes enfants et les ramener en France. J’ai écrit à Carla Bruni mais je n’ai pas eu de réponse. J’ai été reçue au Quai d’Orsay à deux reprises. Le Quai d’Orsay gère les relations entre moi, le consul et l’ambassadeur français au Mexique, et suit très bien mon affaire, mais on a une échéance celle de la visite de François Hollande au Mexique en avril et s’il ne tape pas du poing sur la table pour me récupérer mes enfants je les aurais définitivement perdu, tous mes espoirs reposent sur cette visite.
Soutenez Maude:
– Aller voir son Site

– Signer la petition:

– Sur Facebook ou Twitter
Lire aussi:
Voir:
Documentaire sur l’Affaire Versini sur M6: Maude voyage au Méxique pour voir ses enfants

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.