Sélectionner une page

KéaBot, le futur des pharmacies et des influençeurs toulousains !


Publié le 11 octobre 2021

RDVC a rencontré Arnaud Mallinger, co-fondateur de KéaBot, application mobile pour trouver un soin de peau personnalisé et adapté à chacun, en partenariat avec des pharmacies locales et proches de chez vous.

 

« Trois clics, deux pas, j’applique ! »

Entreprise toulousaine, KéaBot favorise le commerce de proximité et le développement de l’économie locale. En effet, avant de créer KéaBot, Arnaud explique qu’il a eu l’occasion d’interroger directement des clients de pharmacies et que ces derniers sont souvent perdus face à la très grande offre de produits cosmétiques. C’est pour cela qu’il a voulu aider les utilisateurs de produits cosmétiques au cas par cas et leur assurer des produits de qualité (soins BIO, sans perturbateurs endocriniens et sans ingrédients controversés à impact environnemental néfaste). Avec KéaBot, tout le monde peut trouver sa propre routine de soins et des produits adaptés spécialement à son type de peau. Tout cela est compris avec des explications sur sa physiologie de peau, des conseils sur ses problèmes de peau et donc un traitement personnalisé à chacun. En trois clics, vous pouvez récupérer vos produits dans une pharmacie proche de chez vous, tout en étant assuré de la qualité de ses produits et rassuré quant à votre impact environnemental.

 

Une application éco-responsable et locale

KéaBot s’implique aussi pour le développement de l’économie toulousaine. En effet, l’entreprise explique ne pas vouloir s’associer à des marques, mais bien aux pharmacies locales. Ainsi, KéaBot préserve son indépendance et assure une liberté et autonomie totale aux pharmacies partenaires. De cette façon, les utilisateurs sont réellement placés au coeur des préoccupations de l’entreprise, et non la rentabilité des marques cosmétiques. Ainsi, KéaBot se différencie des applications traditionnelles telles que Yuka, INCI Beauty, ou encore QuelCosmetic qui scannent les produits et donnent leur composition. En effet, ces applications partent d’un produit et, si son score est bon, créent un besoin chez les utilisateurs. A l’inverse, KéaBot part des attentes et besoins des clients et propose ensuite les produits correspondant. Il y a donc un réel gain de temps, puisqu’il n’y a plus besoin de scanner tous les différents produits pour pouvoir faire son choix mais seulement ceux qui nous sont directement conseillés, et de satisfaction client en proposant directement des produits adaptés.

Un avenir Kéaddict

Les témoignages des utilisateurs de KéaBot ne cessent de se multiplier ! Il en ressort que les conseils fournis par l’application sont personnalisés et répondent à un réel besoin de la part des utilisateurs. Ces derniers peuvent, non seulement régler leurs problèmes de peau, mais aussi et surtout comprendre les raisons des réactions de leur peau. L’avenir de KéaBot promet donc d’être très fructueux ! Arnaud Mallinger, co-fondateur de l’entreprise explique « L’application KéaBot est la seule sur le marché français, il n’existe pas d’outil similaire. Et dans quelques mois, notre application proposera de nouvelles fonctionnalités et une offre plus riche pour maintenir notre innovation d’usage. Plus tard, nous proposerons des services supplémentaires côté pharmacien pour l’aider à piloter les nouveaux usages des clients ». Et KéaBot ne s’arrête pas là ! L’entreprise toulousaine continue de se développer pour proposer toujours plus de services à ses utilisateurs : « Il est important de proposer à nos utilisateurs toujours plus de pharmacies à proximité de chez eux. Nous avons ainsi ouvert le dialogue avec plusieurs acteurs du circuit officinal pour développer notre réseau de pharmacies sur le territoire et nous restons à l’écoute de nouvelles propositions. Cet objectif sur les prochains mois va nous permettre d’accélérer notre développement ». De plus, l’entreprise est très présente sur le marché Clean Beauty, marché de niche qui prône une « beauté propre », soit la mise en avant des produits bios de soins et de bien-être. Arnaud précise « Actuellement, nous concentrons notre offre sur la France entière mais le marché du clean beauty est aussi très dynamique en dehors de nos frontières. C’est pourquoi nous nous développerons dans plusieurs pays d’Europe ».

L’équipe toute entière est au plus près des jeunes et de leurs préoccupations concernant leurs problèmes de peau. A travers un chatbot fluide et interactif, chacun pourra trouver des informations et conseils propres à sa peau. Du côté pharmaceutique, KéaBot instaure une nouvelle image moderne des pharmacies : plus jeunes et accessibles en touchant maintenant une nouvelle cible ! Les 18-35 ans se retrouvent ainsi à voir les pharmacies comme un nouveau lieu de click & collect et développent donc une relation de confiance avec leur pharmacie de proximité.

Le développement de la jeune entreprise toulousaine est à suivre de près. De nombreux utilisateurs sont déjà fans et les retours positifs ne cessent d’arriver. Prévenez les Youtubeurs et Influençeurs Instagram, KéaBot fera bientôt parti de leur fil d’actualité !

 

 

Par Elise CASADO

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.