Sélectionner une page

15 séries pour meubler votre année (Partie 1/3)


Publié le 27 octobre 2014
Et voilà. Le SWAT est fini, le WEI est passé, c’est parti pour une période un peu creuse. Quoiqu’il en soit vous risquez de bien vous ennuyer. Surtout que vous avez fini GoT depuis très longtemps et que vous déprimez en pensant à la mort prochaine de G.R.R Martin, ce détestable génie qui a brisé votre naïveté et détruit une bonne partie de  votre vie sociale. Bref vous n’avez plus grand chose à regarder.
http://s2.quickmeme.com/img/19/198d9ed844d45b834def1f68c4814770001366190797afd43a8e6e376bb57681.jpg
Nous t’aimons aussi
Ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous aider à vous injecter vos shots réglementaires de séries pour que vous tenier le coup. On commence par du plutôt connu des sérievores de tout poil mais pas trop quand même.
Parks and recreation
Série extrêmement populaire outre-atlantique, Parks and rec raconte les déboires de Leslie Knope, bureaucrate de bas-étage qui dans la première saison poursuit le noble but de construire un parc sur un chantier en abandon. Là où la série réussit particulièrement, c’est dans la construction de personnages totalement loufoques et de répliques cultes. La série est filmée façon reportage, ce qui nous permet de voir des séquences face à la caméra souvent géniales.
parks and recreation animated GIF
 
En plus y a Chris Pratt dedans.
Chris pratt hair flip tv parks and recreation fabulous gif
True detective
http://gamrrage.com/wp-content/uploads/sites/11/2014/03/True-Detective-wallpapers-woody-harelson.jpg

 True detective fait partie des meilleures séries de cette année. Elle reprend pourtant la trame classique des séries policières de ce calibre : les topoi du meurtre mystérieux, violent, l’arrivée d’un nouveau flic excentrique en ville, Rust, brillamment interprété par Matthew McConaughey qui doit faire équipe avec un autre, un vieux de la vieille bien installé en ville (Martin, par un  tout aussi bluffant Woody Harrelson). Pourtant True detective dépasse ces clichés grâce à un jeu d’acteur impeccable, des personnages terriblement vivants et faillibles, une noirceur crasse et obsédante mais aussi par des instants de mysticisme qui renforcent une histoire glauque et souvent pessimiste. Le tout est porté par une grande ingéniosité narrative et des dialogues pénétrants.

The leftovers
La nouvelle série des créateurs de Lost, on aime ou on déteste. Elle ressemble à sa grande sœur par certains côtés : une histoire opaque, complexe, une intrigue basée sur les personnages et leurs secrets… Très peu d’indices nous sont donnés sur le contexte général, l’intrigue est très cryptée. The leftovers nous décrit surtout les errances d’une humanité qui doit affronter la disparition de 2% de la population mondiale. Ce n’est pas grand chose à première vue, 2% volatilisés, peu de chances d’être touché. Pourtant, c’est une société traumatisée qui nous est montrée à travers un certain nombre de personnages que nous suivons. Découvrir leur existence est intéressant, les mystères sont accrocheurs, ils sont plutôt épais et convaincants bien que parfois un peu clichés. On retrouve cependant un casting 4 étoiles avec Liv Tyler, Justin Theroux et Michael Eccleston. Personnellement j’aime beaucoup l’apparence délavée de l’image, toujours très léchée. C’est une série extrêmement particulière, qui ne plaira vraiment pas à tout le monde, notamment à cause de la lenteur de l’action, mais qui mérite le coup d’œil. 
Doctor Who 
 
En parlant de Michael Eccleston, voici l’une des séries dont la longévité a aidé à forger la légende. Doctor Who a commencé dans les années 50. Arrêtée au début des années 90, elle s’est offerte un lifting et un retour en fanfare en 2007 dernier (le premier épisode de cette ère n’est pas représentatif de la qualité de la série). C’est l’histoire d’un extra-terrestre appelé le Docteur qui avec son TARDIS, vaisseau spatial sous la forme d’une cabine téléphonique bleue,  voyage dans l’espace et le temps pour affronter une multitude d’ennemis récurrents, sauver des gens innocents et être un symbole de coolitude pour l’univers entier. Comme vous vous en doutez, c’est particulier, un peu kitsch, mais tellement bon.  
Attack of titans 
 
L’anime qui a connu un succès fou, il faut reconnaître son extrême qualité. Graphisme impeccable, trait détaillé et accrocheur, personnages mémorables, attachants et dotés d’un fort caractère… L’histoire retient vite l’attention : l’humanité a été quasi réduite à néant par une race de géants, les titans, qui se nourrissent d’humains. Les dernières populations se sont réfugiées derrière des murs immenses et vivent en paix depuis plus d’un siècle, persuadées d’être en sécurité. L’illusion part en fumée lorsque des titans anormalement grands et puissants forcent le premier mur d’enceinte et ravagent le premier cercle de la ville. Eren et Mikasa, les héros, font partie des rares survivants de ce massacre. Ils se portent volontaires pour défendre les deux derniers.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.