Sélectionner une page

Les recrutements associatifs, une étape cruciale !


Publié le 13 octobre 2014
Après une intense période d’intégration, au cours de laquelle chaque association a mis en avant son univers et ses activités, un moment crucial arrive : les recrutements. La vie associative représente un élément indissociable des études en école de commerce, en particulier à TBS. Le dynamisme de la vie de TBS réside dans la richesse et le nombre de ses associations. Avant de se lancer dans cette aventure humaine, il faut prendre un instant de réflexion : quelle association te correspond réellement ? Dans laquelle pourras-tu t’épanouir et t’investir pour y ajouter ta touche personnelle ?
Pour essayer d’y voir plus clair et de t’apporter quelques éléments de réponse, les Rendez-Vous du Changement ont rencontré des responsables d’associations pour t’aider dans ta démarche.
Le Bureau Du Développement Durable (B3D) incarne un état d’esprit et des valeurs importantes. Mais que faut-il pour rentrer au B3D ? (Luca Marée – Président du B3D)
Je suis dans une asso dans laquelle les valeurs sont primordiales. Il faut faire preuve d’esprit associatif. Du coup, on cherche des étudiants intéressés par tous les pôles du B3D, par l’association dans son ensemble. Je me souviens de mon entretien, j’y étais allé tranquille. Il faut le passer relax, cool et rester qui tu es. Les candidats doivent être sincères et honnêtes. Un entretien où l’on passe un bon moment est un entretien réussi. Avec une centaine de candidatures il faut être un peu original, sans en faire trop.
Chaque année, le Petit Tou de par la richesse de ses missions reçoit de nombreuses candidatures. Quand on postule au Petit Tou, à quoi faut-il s’attendre ? (Guillaume Cail – Ancien Président du Petit Tou)
A TOU ! Après le formulaire, le candidat passe les entretiens. Il faut s’attendre à partager sa personnalité, sans faux semblant. On évalue l’esprit d’équipe, le feeling. On souhaite aussi un maximum d’idées et des compétences dans les pôles ciblés. Dans l’entretien il y a une grosse personnalité « la famille avant tout » avec aussi des connaissances.
Toujours présent aux événements, l’effectif d’Hostsoft fait preuve de compétences spécifiques. Faut-il déjà être un expert pour espérer intégrer l’asso ? (Hugo Roy – Vice-Président de Hotsoft)
Aucun prérequis ! La plupart des nouveaux, l’année dernière ne savaient rien faire en arrivant. Les étudiants peuvent déjà avoir des connaissances mais ce n’est pas obligatoire. Par contre il faut un certain appétit, avoir envie d’apprendre. Sans motivation on n’arrive à rien. Tout se joue à l’entretien, c’est posé, il suffit de montrer sa personnalité. Voir si tu rentres dans le cadre de l’asso, si tu partages son esprit.
Et à la Welcome Team, quelles qualités sont recherchées ? (Margot Clavel – Présidente de la Welcome Team)
Déjà, l’ouverture d’esprit est essentielle mais aussi être spontané même si le candidat doit être « cadré », ne pas partir en live. Et bien sûr il faut savoir rester soi-même. Avec tous les contacts qu’on a à travers de l’association, les membres doivent avoir une certaine empathie. Le candidat doit être ambitieux et créatif.
« Choisir c’est renoncer » A. Gide
Parmi la vingtaine d’associations que compte notre école, une majorité peut t’intéresser. Pour autant, il est préférable de privilégier la qualité des candidatures à la quantité. Se focaliser sur quelques associations qui te correspondent vraiment te permettra d’être mieux renseigner et de partager ta motivation. S’il te reste des questions, n’hésite pas à rencontrer directement les associations.
Que peux apporter les Rendez-Vous du Changement, pourquoi y postuler ? (Pierre Sarrade-Loucheur – Président des RDCV)
Tout dépend du pôle mais dans chacun d’entre eux on acquiert des compétences spécifiques. Par exemple, au pôle de démarchage, le fait d’être en contact avec des personnalités permet de renforcer son sens relationnel et de développer son réseau. De même, le pôle du journal, le TBS Press permet aux étudiants plus littéraires de faire preuve d’une bonne capacité rédactionnelle. En fait, dans chaque pôle on a besoin de profils différents. Evidemment, dans l’association il y a le côté humain qui me semble essentiel, Tout au long de l’année on fait de belles rencontres et on s’apporte beaucoup. Nous encourageons également à occuper plusieurs pôles pour pouvoir suivre un projet jusqu’au bout. 
P.S. : Merci aux présidents pour leur réponse.

                Pierre Sarrade-Loucheur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.