Sélectionner une page

NaNoWriMo, le défi


Publié le 4 avril 2014
La peur de la page blanche terrifie souvent les apprentis écrivains, tout comme les pannes d’inspiration, sans compter le manque de motivation et d’endurance qui a  laissé inachevées bien des œuvres prometteuses. Ecrire n’est pas forcément l’activité la plus aisée qui soit, elle nécessite de savoir rester longtemps seul, concentré, et d’écrire quelques pages chaque jour pour ne pas finir par abandonner. En plus c’est long, très long. Balzac, qui écrivait à une vitesse et une quantité absolument monstrueuse buvait pas moins d’une cinquantaine de tasses de café noir par jour, qui dit mieux ? 
Alors comment se fait-il que Stephenie Meyers (oui, j’ai des références d’enfer) ait bouclé le premier tome de Twilight en un mois à peine ? Tout simplement car chaque année, pendant le mois novembre, a lieu un concours anglo-saxon d’écriture appelé le Nanowrimo (national novel writing month). Le but est d’atteindre un certain nombre de mots, 20 000, en l’espace d’un mois. Autant vous dire qu’il faut être très productif pour y arriver. On pourrait reprocher à ce système de privilégier la qualité à la quantité, ce qui est vrai dans certains cas. Mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un défi ludique qui vise à stimuler la créativité et à maintenir un effort d’écriture soutenu grâce à un score à atteindre et à la compétition. Evidemment, tout le monde ne va pas écrire une œuvre majeure de la littérature grâce à ce système, mais au moins la Nanowrimo aide quelques plumes à se débloquer… On peut quand même remarquer que quelques écrits de grande qualité ont été publiés grâce à ce système. (http://nanowrimo.org/published-wrimos#traditional)
Si vous voulez tenter l’aventure avant novembre, il existe également le camp Nanowrimo qui propose un défi similaire en Avril et en juin, sauf que vous pouvez choisir votre objectif (entre 10000 et 1 million de mots). Vous pouvez également vous lancer sur un autre projet qu’un roman, ce qui ravira les amateurs de théâtre et d’épopée. De plus, il est possible que vous obteniez des conseils de la part d’autres membres expérimentés. Voilà qui permet de regrouper une communauté de passionnés soudés.
Vous savez donc quoi faire pour juin si vous êtes avides de défis exigeants et que vous manquez de motivation pour parvenir à finir vos romans. Ou si vous vous ennuyez pendant l’été. Je vous souhaite d’avance bon courage.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.