Sélectionner une page

Liste Breaking Bones


Publié le 24 mars 2014
   Ça a commencé à 6 et puis 9, 13, 18. 18 comme le numéro atomique de l’Argon, cet élément chimique à la fois considéré comme un gaz rare mais aussi comme un des constituants les plus importants de l’atmosphère terrestre. Les Breaking Bones sont nés d’un mélange chimique surprenant d’atomes, explosif quand on s’y frotte. L’atome, du grec ancien, signifie « qui ne peut être divisé ». Chez les Bones, c’est comme ça, une belle équipe de grands malades complétée par des ivresses plus délicates. Les alliances des atomes sont chimiques, inattendues, parfois violentes mais elles sont surtout irréversibles.
    Mer, terre, montagne, air sont nos terrains de propagation. Mais nous sommes aussi présents dans chaque recoin de votre corps, inscrits dans votre chair. Chacun de vous peut se retrouver dans un Bones car nous touchons à tous les degrés d’extrêmes et ça, c’est notre force. Comme dirait Samuel Richardson, « un extrême en produit un autre ».
   « Cooking adrénaline », C9H13NO3 , notre marque de fabrique. « L’adrénaline est une hormone libérée dans l’organisme suite à un stress, elle produit un afflux sanguin vers les muscles et le cerveau, accélère la respiration et le rythme cardiaque. »  Notre recette ? C9 H13ILL   & NO3  LIMIT.
   Les campagnes ? Un moyen pour notre équipe de chilleurs de vous faire vibrer à notre rythme décalé. Trois mois de préparation hardcores, pour trois semaines de campagnes encore plus hardcores. Nous on aime ça, on ne veut pas que ça s’arrête. Nous voulons être le résultat de l’équation des campagnes, OB, rallyes, nous voulons être votre Bureau des Sports Extrêmes. Le dernier round approche, on est prêt à lâcher la bombe atomique. Il ne vous reste plus qu’à allumer la mèche.
La breaking bise.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.